Comédie

Prisons : « Que sommes-nous devenus pour nous être habitués à ça ? », s’indigne Dominique Simonnot

« On s’est laissés empoisonner lentement et cela nous paraît aujourd’hui normal qu’il y ait deux à trois personnes » dans de petites cellules, regrette la contrôleure générale des lieux de privation de liberté, qui vient d’alerter sur les conditions de vie « indignes » au centre pénitentiaire de Toulouse-Seysses.

Regarder la vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page